Conseil d'été n°3 : Comment protéger vos cheveux?

Publié le par Yannick DRAYON-KNOPPERS

Les cheveux sont le reflet de notre alimentation et de notre état psycho émotionnel. En cas de stress ou d’alimentation déséquilibrée, les cheveux peuvent devenir fins, ternes, secs ou des pellicules peuvent apparaître. Leur croissance peut même être ralentie et leur chute accélérée !

L’été, qui est salutaire à certains types de cheveux, s’avère être redoutable pour les autres.

Exactement comme la peau, les cheveux ont besoin d’attention pour profiter des vacances, sans avoir à payer le prix cher à la rentrée.

Le cuir chevelu est sensible aux rayons du soleil qui assèchent l’épiderme et peuvent entraîner l’apparition de pellicules.

Sous l’effet des rayons du soleil et de l’eau de mer, le cuir chevelu se déshydrate et les cheveux deviennent fins, cassants, fourchus et tombent plus rapidement.

Toutefois à faible dose, par l’intermédiaire de la vitamine D, il agit sur le cycle de vie du cheveu et permet à la kératine de se développer plus vite et plus vigoureusement. Le soleil peut donc avoir des effets positifs. En activant la circulation des vaisseaux qui irriguent le cuir chevelu, il augmente la vitesse de croissance du cheveu et leur donne également des reflets.

Si nous nous méfions mieux aujourd’hui de l’action du soleil sur la peau, nous oublions encore trop souvent la peau dont le cuir chevelu est fait. Les conséquences peuvent être importantes car en asséchant l’épiderme, le pH du cuir chevelu est modifié et les infrarouges sont souvent responsables des états pelliculaires, exactement comme la peau qui pèle.

Mais, plus grave, les rayons solaires à fortes doses ralentissent l’évacuation des acides gras contenus dans le sébum. En stagnant sous l’épiderme, ils se transforment en impuretés sébacées qui compriment les racines et entravent leur activité. Les cheveux sont alors moins bien irrigués et s’affinent.

Si vos cheveux ont déjà tendance à s’affiner ou à tomber de façon importante, méfiez-vous du soleil. Soyez vigilants, les chutes de cheveux à l’automne peuvent être aggravées par les imprudences de l’été !

En partant en vacances, je vous conseille donc de ne pas oublier votre flacon d’huile de Jojoba car celui-ci est très peu graissant et il convient autant aux cheveux gras qu’aux cheveux secs.

Les expositions solaires et les bains de mer agressent les cheveux. Ce sont les propriétés protectrices des longueurs et pointes mais également le renforcement de la brillance du cheveu conjugué à la protection des couleurs naturelles que nous recherchons.

 

Et si vous voulez renforcer les effets de l’huile de Jojoba, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de lavande fine et d’Ylang Ylang complète (15 gouttes de chaque pour 2 cuillères à soupe de Jojoba) pour vous faire un soin natures anti-cheveux secs et cassants.

Autre petit point « cheveu en vacances »… Les poux. Ils sont présents toute l’année, quelle que soit la saison, mais l’on observe des pics de contamination en été et en automne. N’oubliez pas en prévention l’huile essentielle de lavandin super … Une goutte dans la nuque à la base des cheveux et une goutte derrière les oreilles et vos têtes blondes seront protégés !

Mais n’oubliez pas : protéger sa tête, chaque fois que vous restez longtemps au soleil est indispensable car aucun produit capillaire ne protège totalement les cuirs chevelus fragiles.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article