- La Naturopathie : quelle différence avec la médecine traditionnelle?

Publié par YDK

De façon liminaire, il est important de prendre en considération l’Article L 416-1 du Code de la Santé Publique qui dit que les Naturopathes ne pratiquent pas d’acte médical car ils ne procèdent à aucun diagnostic et n’interviennent d’aucune manière dans le traitement médical initial donné par le médecin du client.

J’utilise le terme « client » pour mettre en avant la différence entre naturopathe qui reçoit des clients et le médecin qui soigne des « patients ».

Le naturopathe, conscient des limites de la naturopathie, a un rôle d’éducateur de santé permettant de trouver l’origine du trouble et d'aider le client à retrouver un certain bien-être.

Cette différence est primordiale et impacte le déroulé des visites chez le naturopathe et le médecin. Le malade restant passif chez le médecin alors qu’il devient acteur de sa santé à part entière chez le naturopathe.

La durée de la première visite chez le naturopathe est élevée car celle-ci doit toujours commencer par l’établissement d’un bilan de vitalité qui permettra de faire ressortir l’histoire personnelle du client, son hygiène de vie (alimentation, sommeil, ses habitudes de pratiques d’exercices physiques … ), son terrain familial, les contraintes induites par la vie professionnelle, la vie sociétale et la vie familiale.

Contrairement à un médecin traditionnel, le naturopathe doit prendre en considération la totalité de l’humain.

N’oublions pas que la naturopathie est une science biomimétique dont la méthodologie dépend et se base sur la compréhension de la nature mais également sur les mécanismes de défense et d’auto reconstruction de l’organisme et la prise en compte de l’individualisation des modes de traitement.

Les visites chez le naturopathe ne se font pas dans l’urgence mais souvent dans le cadre de la prévention d’une maladie ou d’un complément à un traitement médical. Le naturopathe accompagne le client dans les troubles qu’il présente mais ne se substitue pas au médecin.

Le naturopathe donne les clés du retour à la santé sans rien imposer. L’adhésion du client est réellement importante et les effets sur le long terme responsabilisent le client face à son changement d’attitude et de comportement.

Au travers de ses conseils et de son rôle d’éducateur, le naturopathe doit développer la prise de conscience personnelle du client alliant une harmonisation du matériel et du spirituel afin d’atteindre un équilibre psychique, physique, physiologique et intellectuel.

Le suivi du client est également important. Celui-ci permet d'apporter des modifications au cours de la recherche de la causalité du problème de santé. 

Le rôle du naturopathe est donc de mettre des mots sur les maux et de développer la prise de conscience que chacun est acteur et responsable des sa santé.

 

A ce titre, les techniques pratiquées en l'absence de diagnostic ne s'apparentent ni de près ni de loin à la pratique de la kinésithérapie ou toute autre pratique médicale conventionnelle dont la naturopathie est un complément. Souvent quelques séances suffisent à apporter un changement durable dans les habitudes psycho - corporelles.