Conseil d'été N°11 : Le mal des transports

Publié le par Yannick DRAYON-KNOPPERS

Le mal des transports ou cinétose correspond à un ensemble de troubles qui surviennent lors d’un déplacement en voiture, en car mais aussi en bateau, en avion, etc.

 

Cette affection sans gravité est due au contraste entre le mouvement enregistré par les yeux et l’immobilité du corps perçu par l’oreille interne. Elle se caractérise par une série de troubles tels que les vertiges, les nausées et vomissements, sueurs, pâleurs, hyper salivation ect…

 

Rare chez les nourrissons, il devient plus courant chez les enfants de 2 à 12 ans, puis moins fréquent à l’adolescence. Mais certains adultes sont aussi touchés. Il s’agit le plus souvent de femmes, en particulier durant les cycles menstruels ou la grossesse. De plus, des antécédents de migraine représentent un facteur favorisant.

 

Le premier conseil est donc de bien choisir son siège. En effet, le conducteur ne souffre jamais du mal des transports. Le siège passager avant et le siège central à l’arrière offrira la même vision de l’horizon qu’au conducteur. Les yeux ne seront pas soumis au défilement du paysage et seront donc moins agressés.

 

Le contrôle de la respiration est également très importante. En cas de symptômes du mal des transports, pensez à ouvrir les fenêtres du véhicule. Vous pouvez également déposer 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée sur un mouchoir afin de la  laisser diffuser (surtout si vous avez des enfants dans l’habitacle).

 

La prise d’huile essentielle bio de menthe poivrée est également possible. Déposez alors 2 à 4 gouttes d’huile essentielle sur un comprimé neutre (3 fois par jour).

 

Attention aux risques d’utilisation… Pour les femmes enceintes (de plus de 3 mois) et les enfants de moins de 6 ans, privilégiez un mélange d’huiles essentielles de Citron (2doses), de Cardamone (1dose) et de Petit grain de bigaradier (1dose) à ingérer sur un comprimé neutre dès l’apparition des symptômes et au maximum 3 fois par jour.

 

Bonnes vacances et bonne route…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article