J+ 8... Je suis de retour!

Publié le par Yannick DRAYON-KNOPPERS

Pendant que certains ont pris des vacances bien méritées, je me suis absentée pour subir une opération assez délicate. Et c'est avec un grand plaisir que je vous retrouve aujourd'hui.

 

Cette opération, comme toute opération, n'a pas été une source de plaisir. Et selon les dires du chirurgien, elle fait partie des opérations les plus douloureuses...

 

Comme toutes les personnes qui doivent subir une intervention chirurgicale, chez souffert de troubles qui peuvent survenir avant ou après l´intervention chirurgicale tels que l'anxiété voire l'angoisse et douleurs (j'ai évité l'hémorragie).

 

En ma qualité de conseillère en naturopathie, j'ai donc décidé d'allier la médecine douce à la médecine traditionnelle et pour optimiser les soins pré et post-opératoires, j'ai fait le choix d'un traitement homéopathique accompagné d’un traitement reposant sur les huiles essentielles.

 

Durant les 3 jours qui ont précédé l’opération, j’ai pris une dose d´Arnica Montana 9 CH ainsi qu´une dose de Phosphorus 9 CH par jour.

 

Le soir de mon admission, l’Huile Essentielle de Menthe Poivrée m’a aidée à apaiser mes angoisses et à me détendre. 2 gouttes sur la face interne des poignets et massage des tempes ont eu raison de moi et m’ont aidé à dormir.

 

Vendredi 21 juillet, jour de l’opération, je suis restée à jeun de 8h le matin à 17 heures (heure de descente au bloc)…la peur au ventre, comme toute personne devant subir une intervention. Pour patienter , j’ai donc décider de me masser les pieds avec une synergie d’Huiles Essentielles favorisant la décontraction et luttant contre l’anxiété (10 gouttes de Lavande Fine, 10 gouttes de petit grain bigarade, 10 gouttes de Marjolaine à coquilles, le tout dans le l’huile végétale de Calophylle Inophyle Bio). Résultat positif, je suis descendu au bloc décontractée!

 

Le lendemain, ayant subi une intervention dont les conséquences peuvent être entre autre une hémorragie, j’ai continué ma prise d’Arnica Montana 9 CH 5 granules trois fois par jour (que j’aurais pu remplacer par du China Rubra 9 CH).

 

Pour favoriser la reprise du transit digestif suite à cette intervention abdominale, j’ai également pris 5 granules d´Opium 9 CH trois fois par jour en respectant les mêmes fréquences de prise en complément du traitement médical initial. Le retour des selles s'est donc fait à J+1... L'instant jouissif de ce séjour à l'hôpital...

 

Le 3ème jour, lorsque l’on m’a retiré le cathéter, un énorme hématome était présent. J’ai créé une synergie d’Huiles Essentielles comprenant  2 gouttes d’Hélichryse Italienne, 1 gouttes de Laurier Noble, 1 goutte de Menthe poivrée, le tout dans 20 gouttes d’huile végétale d’Arnica. Celui-ci a rapidement dégonflé et à J+4 a bien diminué.

 

 

La médecine douce m'a bien aidé à supporter ce passage. Toutefois, d’une manière générale, il convient suite à une intervention chirurgicale d´effectuer un suivi médical régulier afin de s´assurer que la plaie ne s´infecte pas, que la cicatrisation suive son cours et qu´aucune complication n´apparaisse.

 

J’espère que ce partage vous a montré que la nature nous aide à nous guérir et qu’elle est un complément incontournable de la médecine traditionnelle. Durant mon séjour, ma chambre ne sentait pas l'hôpital et les infirmières en étaient ravies...  "ça sent bon chez vous..."

 

Certaines personnes restent sceptiques et je les comprends. Rien n’est mieux que d’essayer pour l’adopter. Aucun effet secondaire, aucune accoutumance seulement des indications d’utilisation !

 

Bonne santé à tous et à toutes.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article