un petit déjeuner équilibré

Publié le par Yannick DRAYON-KNOPPERS

Profitons de cette période de calme pour nous pencher sur la qualité des petits déjeuners.

Quelques fausses idées sont véhiculées et peuvent se révéler néfastes pour un petit-déjeuner de qualité.

 

En voici quelques exemples : Manger des céréales industrielles parce qu’elles nous apportent les fibres dont nous avons besoin, tartiner nos biscottes avec de la margarine car c’est moins gras que le beurre, boire un verre de lait car c'est bon pour la santé, boire un jus d’orange pour ses vitamines, ne pas manger d’œuf à cause du cholestérol, manger un yaourt 0% car c’est moins sucré… etc.

 

Prenons par exemple l’idée que nous devons obligatoirement manger des céréales le matin. Les céréales industrielles que nous donnons à nos enfants ou que nous ajoutons au menu le matin sont pauvres en nutriments essentiels (comparées aux légumes). Lorsqu’elles sont complètes, elles sont riches en acide phytique qui provoque une dénutrition car cet acide lié aux minéraux se trouvant dans l’intestin empêche de les assimiler.

 

De plus, lorsque nous regardons la composition de ces produits, nous nous apercevons que les céréales sont très riches en glucide, responsable du surpoids et d'autres dysfonctionnements de l'organisme.

 

 

Idem pour le lait qui contient pour 100 Ml une dose de sucre équivalente à un peu moins de 3 grains (12 grammes).

 

Concernant le jus d’orange industriel, celui-ci contient autant de sucre qu’un verre de soda et une très faible dose de vitamine C.

 

Mangez une orange le matin vous apportera les fibres dont vous avez besoin et une dose de vitamine C.

 

Par ailleurs, nos amis anglais ont compris depuis déjà bien longtemps que manger des œufs au petit-déjeuner est un apport pour être en bonne santé. Envolée l’idée que l’œuf est rempli de cholestérol.

 

Certes, un œuf contient du cholestérol alimentaire mais celui-ci n’augmente pas le taux de cholestérol sanguin (fabriqué par le foie à partir du sucre !). De plus, l’œuf est riche en lutéine et en zéaxanthine qui sont des antioxydants qui protègent notamment nos yeux de la cataracte.

 

Si nous additionnons, pour un petit déjeuner dit « normal » pour une personne lambda :

 

1 bol de café au lait (100Ml de lait + café + 2 sucres ) = 22 grammes de sucre

1 verre de jus d’orange (30 cl) = 3,5 grammes

1 yaourt au fruits sucré = 20 grammes

2 biscottes ou tranche de pain (30 grammes) = 17 grammes

J’oublie volontairement la margarine …

 

Total : 62,5 grammes … Et cela uniquement au petit-déjeuner ! A quoi il faut rajouter le sucre du déjeuner, du repas du soir…et des éventuels grignotages !

 

Force est alors que constater que les recommandations Anglo-Saxonnes concernant la consommation de sucre qui sont très précises (19g par jour pour les 4-6 ans, 24g pour les 7-10 ans, et 30g pour les enfants de 11 ans et plus), sont largement dépassées pour un enfant.

 

Il en est de même pour un adulte car les recommandations de l’OMS (Organisation Mondiale pour la Santé) sont de ne pas dépasser 10% de l’apport calorique quotidien en sucre soit 50 grammes par jour. Ce qui est encore trop!

 

À l'Université de Kansas pour la diététique et la science de la nutrition, une étude a démontré qu'un petit-déjeuner doit être riche en protéines et moins riche en glucides car cela augmentent l'énergie et diminuent la sensation de faim au cours de la journée.

 

De plus, remplacer les glucides par de bonnes graisses réduit encore la hausse du taux de sucre dans le sang et développe une sensation  de satiété qui réduit le grignotage pendant la journée.

 

Un bon petit-déjeuner doit donc contenir un apport conséquent de protéines et de bonnes graisses. Il est même hautement recommandé d'y incorporer des aliments comme les œufs, omelette, avocat, tranche de saumon, de jambon, olives, fromage de brebis, noix, amandes et autres fruits à coque…

 

Profitez de vos vacances pour prendre de bonnes résolutions... Pour que vive la bonne santé!

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article